Les pères jésuites Adrien Pouliot et René Latourelle

Deux pères jésuites, en particulier, ont étroitement collaboré avec notre corporation à la connaissance de la vie exemplaire du père Chaumonot : le père Adrien Pouliot et  le père René Latourelle.

Le père Adrien Pouliot a d’abord répondu au souhait formulé par le vicaire épiscopal du diocèse de Dijon, le père Jean Thibaut, visant à rassembler tous les écrits relatifs au père Chaumonot en vue d’une éventuelle introduction de sa Cause de béatification (Lettre du 22 juillet 1985). Le père Pouliot a pris la direction de cette collecte de textes historiques, secondé par Gilles Drolet, et leur travail a permis de recueillir quelque 3000 pages qu’ils ont regroupées en quatre gros cartables, le premier comprenant les écrits du père Chaumonot, les trois autres les écrits sur le père Chaumonot. Ce travail, qui a conduit le père Pouliot jusqu’aux archives des Jésuites à Rome et en France, est devenu une référence pour la connaissance du père Chaumonot et il a rendu possibles les publications qui ont suivi.

Le père Pouliot a également été un grand promoteur du père Chaumonot. Il était présent au dévoilement de la plaque commémorative sur le site de la chapelle en 1985; il a pris la parole à la « soirée-Chaumonot » en 1987 pendant laquelle une image avec prière a été diffusée pour la première fois avec l’autorisation du cardinal Louis-Albert Vachon, Archevêque de Québec; il a présidé une messe d’action de grâces à la cathédrale de Québec, le 19 mars 1988, qui marquait le 300e anniversaire du 50e anniversaire du sacerdoce du père Chaumonot (19 mars 1638 - 19 mars 1688); il était au lancement de la bande dessinée Missionnaire en Nouvelle-France en 1989. Il est décédé en 1993, 300 ans après le père Chaumonot mort en 1693.

Le père René Latourelle a, pour ainsi dire, pris le relais du père Adrien Pouliot lorsque le père Engelbert Lacasse a placé sur son bureau les quatre cartables des écrits relatifs au père Chaumonot et l’a invité à rédiger la biographie du père Chaumonot, œuvre qui n’avait pas encore été réalisée. Le père Latourelle a exaucé non seulement le vœu du père Lacasse mais également celui, bien antérieur, du père Claude Dablon, supérieur des missions à Québec, qui avait écrit dans une lettre circulaire, le 28 février 1693, soit une semaine après la mort du père Chaumonot : « Si quelqu’un en veut prendre la peine, nous lui fournirons volontiers de fidèles mémoires (archives) que nous avons déjà ramassées pour en composer la vie du père Chaumonot. » C’est donc 305 ans plus tard, et avec beaucoup d’archives en mains, que le père Latourelle a rédigé la biographie du père Chaumonot dans son livre Compagnon des martyrs canadiens, Pierre-Joseph-Marie Chaumonot (Bellarmin, 1998), livre qu’il a lancé à l’église de L’Ancienne-Lorette lors des représentations théâtrales sur la vie du père Chaumonot données par la troupe Les Grands Enfants. Le père Latourelle a également été présent au dévoilement du « mémorial-Chaumonot » à l’église en 1999 et il a fait l’homélie lors de la célébration d’action de grâces qui a suivi. En 2008, pour le congrès eucharistique international de Québec, il a écrit le premier chapitre intitulé Dévotion à Marie et à l’Eucharistie chez les premiers Jésuites de la Nouvelle-France, dans une œuvre collective où il a mis en relief la figure du père Chaumonot (Il suffit d’une foi, sous la direction de Thérèse Nadeau-Lacour, Anne Sigier, 2008).

Les pères Adrien Pouliot et René Latourelle ont donc grandement contribué à faire connaître et prier le père Chaumonot et sont devenus de grands amis de notre corporation qui leur a décerné le titre de « membres honoraires à vie. »