Loreto

Le sanctuaire de Loreto en Italie abrite, sous sa coupole, la Sainte Maison de Nazareth dont les pierres ont été transportées par bateau par les Croisés et qui a été rebâtie selon les mêmes dimensions à Loreto en 1294.

C’est là que vers 1630, le jeune vagabond Pierre Chaumonot est guéri d’une « affreuse gale à la tête, pleine de pus et de vers » (Autobiographie)

Entré chez les Jésuites et devenu missionnaire, il fait construire au Canada, en 1674, pour la mission huronne, une chapelle dédiée à Notre-Dame de Lorette et bâtie sur le modèle de la Sainte Maison de Nazareth qui est à Loreto. C’est ainsi que le nom de Lorette est implanté pour la première fois au Canada. Une grande dévotion à Notre-Dame de Lorette se répand alors chez les Français et les Hurons, et la chapelle devient un lieu de pèlerinage.

En 1697, les Hurons se déplacent une dernière fois et conservent le nom de Lorette en fondant « La Jeune-Lorette ». La première Lorette devient alors « L’Ancienne-Lorette ».

Un siècle plus tard, en 1795, les Français établis près du « Village-des-Hurons » fondent « Loretteville » et leur paroisse se voit attribuer le nom de « Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette ». 

 

Coupole-loreto final

Site internet du sanctuaire de Loreto en Italie